Notre voyage avec Thai Airasia de Bangkok à Luang Prabang

Le Laos est-il ouvert ?

Le Laos a complètement rouvert ses frontières depuis le covid. Nous en avons profité pour prendre un avion au départ de Bangkok en direction de Luang Prabang. En fait, en arrivant en Asie, il nous fallait un billet de continuité. Nous étions déjà venus au Laos en 2019 et avions adoré. Et donc, de nouveau, le Laos nous semblait une belle destination à faire en famille.

Quelle compagnie aérienne choisir ?

Quand on arrive en Asie, il est difficile de savoir quelle compagnie aérienne prendre. En Belgique et en France, on entend peu parler de ces compagnies éloignées.

Mais dès qu’on recherche sur Google Flight des vols internes à l’Asie, on est pantois devant les vols pas chers proposés par ces compagnies.

Pour nous, le vol le moins cher fin octobre était proposé par Airasia. C’est donc le budget qui a guidé notre choix.

Airasia, un incontournable en Asie.

Les destinations principales desservies par Airasia sont :

Prix du vol Airasia Bangkok Thailand à Luang Prabang Laos

Notre vol pour 6 en classe économique, 2 adultes et 4 enfants nous a coûté seulement 375,90 eur avec 2 bagages en soute compris. Ce qui n’est rien comparé à des vols en Europe. C’est également avec cette compagnie aérienne que nous avons fait Laos-Malaisie de Vientiane à Kuala Lumpur.

A KLCC, on avait vécu une expérience extraordinaire en famille : dormir dans un hôtel capsule !

Est-ce que Thai Airasia inclut les bagages ?

Comme nous avons prévu de passer plusieurs mois en Asie et que nous n’avons plus de maison, nos bagages sont quand même conséquents. Nous pouvions prendre chacun jusqu’à 32 kg en soute par passager moyennant un supplément. Évidemment, on n’a pas eu besoin de tout ça, on a juste 2 bagages à mettre en soute pour un poids de 15 Kg et 23 kg. Le reste on le transporte dans l’avion, chaque fille ayant un sac à dos de moins de 7 kg, limite autorisée par Airasia gratuitement.

Combien de temps prend un vol de Bangkok à Luang Prabang ?

D’aéroport à aéroport, il faut compter environ 1h25 entre ces 2 villes. Et c’est le temps qu’on a pris. C’est quand même beaucoup plus rapide que les 15 heures de train ou les 20 heures de bus. Mais attention, il y a 2 aéroports internationaux à Bangkok, il faut partir du bon. Il y a :

  • Suvarnabhumi International Airport
  • Don Mueang International Airport

Départ de Don Mueang International Airport

Déjà sur Bangkok depuis un mois, nous avons fait appel à un Grab pour nous rendre à l’aéroport. C’est une solution facile et pas chère à 6 en Asie, on paie à la course et non au nombre de personnes. À Bangkok, vous pouvez vous balader dans la ville sans prendre l’autoroute et vous payer le Grab au prix normal, soit vous décidez de gagner du temps et vous prenez l’autoroute. L’autoroute coûte 50 bahts, elle vous emmène directement à l’aéroport.

Si vous décidez de prendre les petites routes, vous mettez 1 km pour une heure, si vous pouvez essayer de prendre l’autoroute ça va beaucoup plus vite, pour nous pour traverser la ville on y était en 20 minutes.

Airasia check-in

Nous ne nous sommes pas enregistrés en ligne, alors nous sommes allés en arrivant à l’aéroport DMK au comptoir d’enregistrement. Aucun billet de continuité ne nous a été demandé. Aujourd’hui était une journée de voyage facile avec seulement de petites files d’attente, ce qui n’est pas plus mal avec des enfants.

L’attente à l’aéroport

En attendant le décollage, on patiente, on a de tout façon deux heures devant nous avant le vol, ça permet de regarder les avions qui décollent et de se restaurer. Nous avons craqué pour les enfants et après 1 mois de nourriture ThaÏ nous avons opté pour le MacDo de l’aéroport.

Les gates 1 à 6 à DMK se trouve à hauteur du tarmac, dont quand on part de là c’est en bus qu’on va à l’avion.

Donc pendant la saison des pluies, il y a une probabilité d’être trempé en montant dans l’avion. Il a beaucoup plu ces derniers jours en Thailande, mais heureusement, il ne pleut pas au moment de l’embarquement.

Le vol Airasia airbus A320 en direction de Luang Prabang.

Comme souvent, on a de la chance, Sue dort déjà au décollage. Comme si l’ambiance de l’avion la faisait s’endormir. Pour nous ,c’est un peu plus compliqué. La place entre les sièges est très limitée, ce n’a rien avoir avec du long courrier. Benoît ne sait se mettre droit, on a droit à 74 cm pour les jambes. Là on se dit heureusement le trajet n’est pas long.

Il n’y a pas de service de restauration gratuit, vous pouvez donc précommander lors de l’achat du billet ou acheter à bord. Sortant du Mc Do, et vu la durée du vol, ce n’est pas vraiment un probl ème pour nous.

Arrivée à Luang Prabang

Si vous prenez l’avion pour Luang Prabang, je vous recommande vivement le siège près de la fenêtre, car la vue sur la montagne est magnifique.

Une fois passée la frontière, les paysages deviennent magnifiques, on peut apercevoir les montagnes du Laos. L’atterrissage nous fait découvrir un aéroport à l’architecture magnifique. La dernière fois que nous sommes venus à Luang Prabang, c’était en 2019. Nous nous souvenions que c’était un bel endroit, mais nous avions oublié à quel point c’était beau. L’aéroport de Luang Prabang est l’un des plus pittoresques que nous ayions visités en Asie du Sud-Est.

Faut-il un Visa pour le Laos ?

Les frais de visa au Laos à l’arrivée sont de 46 USD. Les frais peuvent varier en fonction de votre nationalité. Les voyageurs doivent payer les frais de visa en espèces. Il est possible de faire le visa par internet à l’avance mais c’est 50 USD. Petite économie, mais x 6 pour notre famille.

Avant d’avoir le Visa, il faut remplir un formulaire d’immigration laotienne fourni pendant le vol. On a 6 papiers à remplir. Cela prend énormément de temps, il ne faut pas être trop pressé d’arriver. Et donc finalement, c’est les derniers qu’on quittera l’aéroport. Evidemment, nos sacs sont déjà là quand on arrive pour les récupéré.

Notre avis sur Airasia

Airasia, reste une compagnie low cost. Elle fait le job, pour un petit prix. Evidemment en termes de prestation, ce n’est pas comparable aux grandes compagnies aériennes, mais pour des vols courts, c’est tout à fait adapté. IL n’y a pas de repas prévu à l’intérieur, si vous voulez manger ou boire , il faudra payer un supplément. Cependant pas de mauvaise surprise au niveau des bagages, chacun avait un sac en cabine et les 2 sacs en soute avaient été payé préalablement.